Grosse fatigue…

Coucou les p’tits loups !

Grosse fatigue + morosité ambiante + fin d’année scolaire + accumulation d’heures sup’ + absence de soleil + omniprésence de pluie + overdose de foot à la télé + « j’ai 35 ans et l’alcool n’est pas mon ami » + fin de CDD proche + incertitude professionnelle et précarité + « non, je ne suis pas ta secrétaire, classe tes papiers tout seul » (je vous rassure tout de suite, ce n’est pas à mon chéri que je parle comme ça, mais à mes collègues) = LE RETOUR DU « SPOT-POTE »!!!! (= « le bouton-copain »… Le retour, car –ATTENTION, SPOILER, GROSSE REVELATION– j’ai été une « calculatrice faciale » durant toute ma puberté, voire même plus longtemps…). Mais voyez plutôt par vous-même…

spotpote

spotpot2

spotpot3

spotpot4spotpote6spotpote5

spotpote7spotpote8

spotpot9

spotpot10

Et tout ça en 3 semaines ! Je pense que vous comprenez mieux mon état de fatigue et cette fulgurance et proéminence acnéique sur mon menton (qui s’est aussi installée pour 3 semaines, logique).

Cet article est une dédicace à mon super frérot, Jéjé ! Rétablis-toi vite, tu es le plus fort ! La prochaine fois, promis, on se baigne avec toi dans le lac d’Annecy, neige ou pas neige (en vrai, c’était de la pluie ;-)…).

Belle journée à vous, les loulous !

 

 

C’est le printemps !

Coucou les loulous du printemps ! 

Vous avez passé un chouette week-end chocolaté ?

Non non, je n’étais pas entrée en phase d’hibernation, ni évaporée dans la nature… Enfin si, un peu, puisque je me suis perdue aventurée durant 2 semaines dans la jungle, de l’autre côté de l’Atlantique, mais pour la bonne cause : pour ma Honeymoon avec mon mari chéri 😉 !! J’ai pas mal vadrouillé et beaucoup travaillé durant ces 2 derniers mois, du coup, j’ai plein de petites choses à vous raconter ;).

En voici un résumé dessiné :

printemps 1

printemps 2

printemps 3printemps 4printemps 5printemps 6 copie

 

Comme vous le voyez, je n’ai pas chômé 😉 ! A bientôt pour la suite de mes aventures ! Bonne soirée !

ça roule en 2016 !

Salut les ptits lutins ! J’espère que cette nouvelle année a bien démarré pour vous et que 2016 vous apportera plein de belles surprises et beaucoup d’amour !

Pas facile, cette reprise, mais Wonder Tiffany est plus motivée (têtue) que jamais ! Après avoir rechaussé (maladroitement) les patins, elle décide de « remonter en selle » ! Normalement, ça ne s’oublie pas… Voyez plutôt par vous-même…velo 1velo 2velo 3velo 4velo 5

Christmas On Ice …

Youhou les petits lutins !

Vous avez trouvé tous vos cadeaux ? Prêts pour les vacances les plus (éreintantes) festives de l’année ?

Notre premier Noël en tant que jeunes mariés approche ! Les préparatifs vont bon train !!

Euh… En fait, non… J’écoute bien en boucle Dean Martin et Frank Sinatra au travail, mais pas de guirlande lumineuse ni de sapin décoré at home. Au mieux, une vague odeur de cannelle (brûlée) dans la cuisine, mais c’est tout… noël 1 copie copie

noël 2 copie

noël 3 copie

Wonder Tiffany, le retour…

Non, je ne m’étais pas évaporée dans une faille spatio-temporelle… Non, je ne suis pas la reine des glandeuses ou de la procrastination (juste un peu… parfois… enfin, comme tout le monde, non ?). Non, je ne suis pas la plus grande des mytho (souvenez-vous, je vous avais promis de la régularité, de la rigueur, des posts hebdomadaires… mensuels, ce serait déjà pas mal !).

Vous avez certainement dû vous dire : « Nan mais celle-là, elle nous parle de son chômage, de ses journées de glandouille, de son mariage tout frais, tout beau, de son ptit nuage et elle arrive même pas à nous pondre un dessin en 3 mois ?! Et en plus, elle n’a même pas encore d’enfant, donc que du temps libre à foison ! » Ok, vu sous cet angle, je n’ai vraiment pas d’excuse…

Tout ce que je peux vous dire, c’est que notre déménagement, mon nouveau job, notre nouvelle vie au pays de la moutarde et du bon vin, changement que j’avais évoqué rapidement la dernière fois, eh ben ça m’a un peu chamboulée ! Retrouver ses marques, ses repères, transférer sa vie de jeunes mariés dans un territoire inédit, c’est excitant, grisant, euphorisant, mais aussi assez déroutant et insécurisant.

Il y a à reconstruire, à réinventer et on passe inévitablement par des phases d’errance et de mutisme (verbal et graphique)… Mais la grosse claque que l’on a tous vécue il y a quelques semaines (et ce soir avec les résultats des élections régionales ! Je suis consternée…) a plus que jamais réveillé ma folle envie de m’exprimer, de raconter des histoires, et encore plus de divertir et de propager de la légèreté, de la futilité, de l’humour et de la bienveillance tout autour de moi.

Il est donc urgent que je réveille Wonder Tiffany et que je réinvestisse ce bel espace d’échange, de liberté et de création qu’est la blogosphère !

Revenons donc un peu plus en détail sur les derniers mois de cette nouvelle vie…

retour 1

retour 2

retour 3

retour 4

retour 5

retour 7

 

 

Chômage + séries à outrance = désir de vengeance…

Coucou les loulous,

Ah là là, dur dur de bloguer l’été ! C’est une période où l’on devient rêveur, méditatif, fainéant et incroyablement lent ! Notre fixette sur « il faut que je me repose pour recharger mes batteries » + « j’ai trop envie de boire une bière/un verre de rosé en terrasse » nous détourne constamment du droit chemin, à savoir « poster un article »… D’où cette longue absence…

L’été est également une sorte de parenthèse temporelle, qui nous pousse « à l’insu de notre plein gré » à faire un petit bilan de l’année passée. Du coup, les vieilles rancoeurs, les déceptions et autres trahisons, mais aussi les nombreux bonheurs (et c’est bien sûr sur ça qu’il faut se concentrer) refont surface dans un grand méli-mélo déroutant (qu’il faut chasser ou trier à grands coups de bière ou de rosé – on y revient toujours 😉 ).

D’où le billet du jour, qui vous semblera peut-être mystérieux, mais -je suis sûre- qui vous parlera et qui reflète assez bien mon humeur des dernières semaines.

Plein de bisous et à bientôt les vacanciers !

orange is the new blackorange is the new black 2orange is the new black 3

ça blogue à Besac (alias Besançon) !

Coucou les estivaliers !

Aujourd’hui, grande nouveauté ! Articles croisés avec les pétillantes et so trendy super blogueuses Juliette et Marie ! (je vous invite à aller vite découvrir leur univers et leur blog et ici l’article qu’elles ont si gentiment écrit sur moi !)

En tant que blogueuses débutantes émergentes de Besançon (dans l’Est de la France, près de la frontière suisse – on ne sait jamais), on s’est dit qu’il fallait se serrer les coudes et se retrouver (physiquement) de temps en temps pour papoter autour d’une tasse de thé et autres gourmandises, pour échanger nos trucs et astuces, partager nos coups de coeur et s’encourager mutuellement.

En bref, se retrouver pour se sentir moins virtuelles (et moins seules).

Du coup, voici le récit (romancé) de notre première sortie officielle entre blogueuses bisontines !

sortie blogueuses besançon juliette et marie tiffany kleinbeckblogueuses besançon juliette et marie tiffany kleinbeck blogueuses besançon juliette&marie tiffanykleinbecksortie blogueuses besac 4

(Petite précision sur la fin de cette histoire : les propos de Juliette ont été volontairement modifiés dans le but d’insinuer la différence d’âge qui existe entre moi, Juliette et Marie. Bien sûr, celle-ci a été exagérée : je n’ai pas l’âge de leur mère. Et je tiens à les remercier car à chacune de nos rencontres, elles me font sentir plus jeune que je ne le suis réellement. Merci les filles 😉 !)

Alerte canicule !!

Coucou vous les loulous du mois de juillet,

je tenais tout d’abord à m’excuser pour cette absence, que j’impute entièrement (mauvaise foi) aux fortes chaleurs à tendance über-caniculaires ! Car oui, je vous écris en direct de notre petit appartement situé sous les toits d’un vieil immeuble, loin d’être aux normes, placé au coeur d’une ville de l’Est (de la France), dont les urbanistes ont certainement dû souffrir d’une phobie des arbres (la dendrophobie, ça peut toujours servir), donc une ville suffocante.

Ce qui se traduit ainsi au quotidien : à chaque fois que j’essaie de dessiner, pleine de bonne volonté, que ce soit à 8h ou à 2h du matin, au bout de 5 minutes, ma tablette se colle à mon avant-bras et mon stylet glisse entre mes doigts. Efficacité zéro. Donc en attendant le retour d’une température plus raisonnable et d’un air plus respirable, voici notre plan anti-canicule ! Au fait, n’oubliez pas de vous hydrater !

À très vite ! (youpiii, j’entends la pluiiiiiiee)canicule 1

canicule 3canicule 4canicule 5